ENGAGER SA NOUVELLE STRATÉGIE
AU MOMENT D'ENGAGER SA NOUVELLE STRATÉGIE, NEOPOST RÉUSSIT À STABILISER SON CHIFFRE D'AFFAIRES
CETTE PERFORMANCE EST TIRÉE PAR LES SOLUTIONS MAJEURES SUR LESQUELLES NEOPOST A DÉCIDÉ DE SE RECENTRER POUR SOUTENIR SON AMBITIEUSE STRATÉGIE

La légère croissance organique des ventes enregistrée en 2018 marque un tournant symbolique dans l'histoire récente de Neopost. Conjuguée au recul moins marqué des activités liées au courrier, c'est la forte croissance à deux chiffres des activités d'automatisation des processus métier, de gestion de l'expérience client et de consignes automatiques qui ont permis cette performance, confortant ainsi le choix du recentrage décidé par Neopost dans le cadre de son plan stratégique Back to Growth. 

L'objectif de l'entreprise est en effet de développer ces solutions par le biais d'investissements organiques et d'acquisitions ciblées, tout en rationalisant ses activités annexes.

 

Depuis l'annonce de sa stratégie, début 2019, Neopost a déjà réalisé une acquisition opportune sur le marché en forte croissance des consignes automatiques aux États-Unis, et cédé ses activités relatives à la qualité des données.

 

La solidité financière de Neopost ainsi que sa capacité à produire d'importants flux de trésorerie lui permettront de réaliser d'autres acquisitions afin d'accélérer sa transformation vers un portefeuille d'activités plus équilibré, capable de générer une croissance organique durable et profitable.

Un nouveau reporting aligné sur la nouvelle stratégie de Neopost
Un nouveau reporting aligné sur la nouvelle stratégie de Neopost

Baptisé Back to Growth, le plan stratégique à quatre ans dévoilé début 2019 vise à faire croître le Groupe et à accélérer sa transformation. L'objectif est d'atteindre un profil d'entreprise plus équilibré d'ici à 2022, afin d'assurer au-delà une croissance organique durable et profitable.
Pour y parvenir, le Groupe a décidé de recentrer ses activités sur quatre solutions majeures - Solutions liées au Courrier, Automatisation des Processus métier, Gestion de l'Expérience client et Consignes Colis automatiques - dans deux grandes zones géographiques, à savoir l'Amérique du Nord et les principaux pays européens. Cela implique une nouvelle organisation de la gestion de l'entreprise alignée sur ces priorités, mais également un nouveau format de reporting.

Quatre solutions majeures
Image
SOLUTIONS LIÉES AU COURRIER
Title
SOLUTIONS LIÉES
AU COURRIER
Text
Réinvestir dans l’offre produit - systèmes d’affranchissement, mise sous pli, logiciels de salles de courrier - et maintenir un service client de grande qualité.
Image
AUTOMATISATION DES PROCESSUS MÉTIER
Title
AUTOMATISATION DES PROCESSUS MÉTIER
Text
Fort de son expertise dans le domaine du courrier hybride et dématérialisé, Neopost propose des solutions d’automatisation du traitement des flux de facturation.
Image
GESTION DE L'EXPÉRIENCE CLIENT
Title
GESTION DE
L'EXPÉRIENCE CLIENT
Text
Capitaliser sur un savoir-faire dans la gestion de la communication multicanale de documents personnalisés pour porter plus loin l’expérience client.
Image
CONSIGNES COLIS AUTOMATIQUES
Title
CONSIGNES COLIS
AUTOMATIQUES
Text
Déjà présent sur les marchés français et japonais, Neopost a acquis début 2019 l’un des principaux acteurs sur le secteur résidentiel américain.
UN CHIFFRE D'AFFAIRES STABLE
UN CHIFFRE D'AFFAIRES STABLE
La meilleure performance depuis 2013

Malgré un portefeuille d'activités qui reste fortement dépendant du traitement du courrier, Neopost a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 1 092 millions d'euros, en croissance organique de 0,2 %. À données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe recule de 1,8 %, essentiellement en raison d'effets de change. Le chiffre d'affaires des Opérations majeures atteint 886 millions d'euros, soit une croissance organique de 1,3 %. Le chiffre d'affaires des Opérations annexes s'établit à 206 millions d'euros, en baisse organique de 4,2 %.

82%
des Opérations majeures en 2018
727
M€
chiffre d'affaires 2018
-3
%
baisse organique par rapport à 2017
SOLUTIONS LIÉES AU COURRIER
Sur ce marché en déclin structurel, la baisse du chiffre d'affaires a été moins importante que les années précédentes, avec une meilleure résistance en Amérique du Nord qu'en Europe.
5,9%
des Opérations majeures en 2018
52
M€
chiffre d'affaires 2018
+23
%
croissance organique par rapport à 2017
AUTOMATISATION DES PROCESSUS MÉTIER
Le déploiement de solutions de courrier hybride et dématérialisé auprès de PME s'est poursuivi avec succès, ouvrant la voie à une expansion dans le domaine de l'automatisation des flux de facturation.
11,4%
des Opérations majeures en 2018
101
M€
chiffre d'affaires 2018
+29
%
croissance organique par rapport à 2017
GESTION DE L'EXPÉRIENCE CLIENT
La forte croissance est due à l'augmentation des ventes de licences grâce à plusieurs nouveaux contrats signés dans les secteurs des services financiers, de la santé et des services collectifs.
0,7%
des Opérations majeures en 2018
6
M€
chiffre d'affaires 2018
+28
%
croissance organique par rapport à 2017
CONSIGNES COLIS AUTOMATIQUES
Le chiffre d'affaires reflète essentiellement l'activité réalisée en France, le Japon n'étant pas inclus dans les Opérations majeures, tandis que la société américaine Parcel Pending ne faisait pas partie du périmètre du Groupe en 2018.

En 2018, le chiffre d'affaires combiné des Opérations majeures représente 81 % du chiffre d'affaires total et celui des Opérations annexes 19 %. Les Opérations annexes regroupent les équipements pour la finition de documents, les logiciels de suivi et d'expédition des colis, les systèmes d'emballage sur mesure, les logiciels de gestion de la qualité des données (activité cédée début 2019), ainsi que toutes les opérations en dehors des principales zones géographiques, soit les 17 pays où Neopost a une présence directe (y compris le Japon) et la soixantaine de pays où ses produits et solutions sont commercialisés par des revendeurs.

PROPORTION ÉLEVÉE DE REVENUS RÉCURRENTS
PROPORTION ÉLEVÉE DE REVENUS RÉCURRENTS
Visibilité sur flux de trésorerie futurs

Le chiffre d'affaires de Neopost est soutenu par des revenus récurrents liés aux systèmes d'affranchissement et de mise sous pli (entretien, services, fournitures, location, financement), mais aussi par ceux liés aux logiciels (maintenance, services et revenus de type SaaS) et aux consignes automatiques (location et utilisation) en France et au Japon. Les revenus récurrents ont représenté 70 % du chiffre d'affaires en 2018, contre 68 % en 2017.

Une solide situation financière fondée sur un modèle fort
Une solide situation financière fondée sur un modèle fort

En dépit du déclin structurel des revenus générés par ses activités très rentables liées au courrier, Neopost a réussi à conserver un résultat opérationnel solide, notamment grâce à la réduction continue de ses dépenses d'exploitation. La marge opérationnelle courante (hors charges liées aux acquisitions) est stable par rapport à 2017, à 18,2 % du chiffre d'affaires total ; elle atteint 23,3 % dans les Opérations majeures et -3,4 % dans les Opérations annexes.
Grâce au maintien d'une forte génération de flux de trésorerie, l'endettement net, qui est totalement adossé aux flux futurs des activités de location et de leasing, a continué de diminuer. En conséquence, le ratio de couverture de la dette nette par l'EBE1 s'est encore amélioré, à 2,3.

1 Excédent Brut d'Exploitation
Indicateurs financiers
Une allocation plus flexible du capital pour soutenir la stratégie
Une allocation du capital plus flexible pour soutenir la stratégie

Les ambitions de croissance de Neopost reposent notamment sur des acquisitions ciblées propres à accélérer la transformation et à étendre ses positions dans chacune de ses Opérations Majeures. Une discipline stricte et des critères financiers rigoureux seront appliqués aux opérations de croissance externe. Neopost se fixe une enveloppe totale de 400 millions d'euros (nets des cessions) dédiée aux acquisitions sur la période de 2019 à 2022. Par ailleurs, Neopost envisage de consacrer en moyenne 100 millions d'euros par an aux dépenses d'investissement, alloués principalement aux Opérations Majeures. Pour atteindre ces objectifs, Neopost doit gagner en flexibilité dans sa politique d'allocation du capital. Cela implique une adaptation de sa politique de retour aux actionnaires (voir ci-dessous), ainsi que la possibilité d'un recours accru à l'effet de levier.

POLITIQUE DE RETOUR AUX ACTIONNAIRES
POLITIQUE DE RETOUR AUX ACTIONNAIRES
DIVIDENDE MINIMUM DE 0,50 € PAR ACTION

Pour gagner en flexibilité dans son allocation du capital, Neopost a adapté sa politique de retour aux actionnaires, fixant le taux de distribution annuel à un minimum de 20 % du résultat net part du Groupe, avec un dividende annuel minimum fixé à un plancher absolu de 0,50 € par action. Par ailleurs, Neopost s'engage à restituer à ses actionnaires, à l'issue du plan 2019-2022, la part potentiellement inutilisée de son enveloppe cible de 400 millions d'euros nets destinée aux acquisitions.

OBJECTIFS À MOYEN TERME
Dans le cadre de sa stratégie « Back to Growth », sur la période 2019-2022, Neopost a pour objectifs :
- un chiffre d'affaires en croissance à un taux annuel moyen « mid-single digit » hors effets de change ;
- un EBIT courant1 en croissance à un taux annuel moyen « high-single digit » hors effets de change ;
- un ratio de conversion free cash-flow / EBIT courant1 annuel minimal de 50 % ;
- un rééquilibrage de son portefeuille d'activités afin que les Solutions liées au Courrier représentent moins de 50 % du chiffre d'affaires total d'ici à 2022 ;
- d'être en position, au plus tard en 2022, de réaliser une croissance organique du chiffre d'affaires « low-single digit », et ce de manière durable.

1 EBIT courant = résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions / chiffre d'affaires.
Gaële Le Men

« Nous mettons tout en œuvre pour assurer une politique d'information rapide, précise et adaptée permettant à la communauté des investisseurs d'avoir une bonne compréhension de notre stratégie et de son exécution. Dans le cadre de notre stratégie « Back to Growth », nous nous efforçons d'élargir notre base d'actionnaires. »

Gaële Le Men
Directeur de la Communication financière